JP Magazine v2 - шаблон joomla Оригами

République Centrafricaine

CONSEIL CENTRAFRICAIN DES CHARGEURS(CCAC)

 

                    Corridor Douala-Bangui les bouchons persistent

                 Boucle ferroviaire ouest  En cause, l’insécurité qui règne des deux côtés de la frontière malgré le déploiement des forces de la Mission intégrée multidimensionnelle de stabilisation des Nations Unies en République centrafricaine.

Près de 200 camions transportant des marchandises sont stationnés depuis quelques jours dans la ville de Garoua-Boulai (Est) à la frontière avec la Centrafrique pour cause d’insécurité dans ce pays. Malgré le déploiement des forces de la Mission intégrée multidimensionnelle de stabilisation des Nations Unies en République centrafricaine (Minusca), les activités économiques en général et le transport des marchandises entre le Cameroun et son voisin subissent les contrecoups de l’insécurité.

Pour éviter le pillage de leurs cargaisons, les camionneurs ont exigé le renforcement des mesures de sécurité, ce qui a amené les autorités camerounaises et centrafricaines à arrêter un chronogramme pour permettre l’acheminement des marchandises en Centrafrique.

Le nouveau calendrier dispose que désormais les camions seront convoyés uniquement le jeudi et le samedi, soit deux rotations par semaines.

Ce programme explique-t-on à la Minusca, « permet de mieux assurer la sécurité des cargaisons car le faire chaque jour comme cela se faisait a révélé quelques failles sur le dispositif sécuritaire ».

Brice Manga

Nous situer

Contact rapide

Nos coordonnees

contact2