JP Magazine v2 - шаблон joomla Оригами

Corridor Lomé-Niamey : Les responsables du Port de Lomé en visite à Niamey

au Port de Lomé afin d’accueillir et de fidéliser la clientèle d’une part et, d’autre part, s’enquérir des difficultés que les transporteurs publics rencontrent sur le corridor.

La délégation togolaise a, à cet effet, discuté avec les opérateurs économiques et les responsables du Conseil nigérien des utilisateurs du transport public (Cnut).Au nombre des problèmes évoqués par les syndicalistes nigériens, les tracasseries routières et l’accès au parc automobile qui relèvent d’un parcours du combattant ; le montant de la caution sur les conteneurs est également jugé élevé par les chargeurs nigériens, tout comme les frais liés à l’échange de connaissement. Ils n’ont pas occulté non plus le retard causé aux camions au postes de contrôle juxtaposés de Cinkassé (frontière du Togo avec le Burkina Faso au nord).

Le trafic du Niger au Port autonome de Lomé, le seul en eau profonde de la côte Ouest- africaine, a chuté ces dernières années. Le problèmes sus-évoqués sont responsable pour une bonne part, de cette baisse d’attractivité.


Nous situer

Contact rapide

Nos coordonnees

contact2