JP Magazine v2 - шаблон joomla Оригами

COMPTE RENDU DE LA VISTE DE TRAVAIL AU GHANA

  

La délégation comprenait :

  • Monsieur Adamou SALEY ABDOURAHAMANE ; le Secrétaire Général de l’UCCA,
  • Monsieur BEDY MAKHUBU Francis, OGEFREM, représentant le Président de l’UCCA ;
  • Monsieur MOUGNOL Eric, CNCC, représentant le Trésorier Statutaire de L’UCCA;
  • Monsieur AZOH-MBI Edward, Directeur Technique de l'UCCA.

 

La mission a rencontré successivement le Directeur de Ghana shippers’ Authority et ses collaborateurs, le Président du Conseil d’Administration du GSA et la Ministre en charge des transports.

         I-Rencontre avec le Directeur Général du GSA

 

Quatre points étaient inscrits à l'ordre du jour de cette rencontre qui s’est déroulée le 09 Mars 2015, à savoir :

  • La participation du GSA, Vice-président de l'UCCA, aux activités de l'Union;
  • Le retard dans le paiement des cotisations annuelles du GSA;
  • L’organisation de la prochaine Assemblée Générale de l'UCCA à Accra;
  • Divers:

       - Résultats des travaux du Comité Directeur de Kinshasa en février 2015;

   -Tenue de la prochaine réunion d'évaluation des recommandations des 7e JCA à Douala;

       -Organisation de la réunion du Comité Directeur Extraordinaire à Douala.

A l'ouverture de la rencontre, le Secrétaire Général de l'UCCA a présenté les raisons pour lesquelles le CD a pris cette résolution. Par la suite, il a fait part dans le détail des préoccupations de l’UCCA par rapport aux différents points de l’ordre du jour.

           1)Participation du GSA, Vice-président de l'UCCA, aux activités de l'Union

Sur ce point, la délégation a regretté les absences du GSA, vice Président de l’UCCA, à certaines activités comme les JCA et la réunion du CD et, souhaité recevoir les explications sur les raisons de ces absences.

En réponse, le DG du GSA, Monsieur KOFI MBIAH, a exprimé sa joie de recevoir la délégation de l'UCCA dans le cadre de cette visite de travail.

Il a indiqué que les absences du GSA aux différentes réunions organisées par l'UCCA sont dues à deux raisons principales :

v  l'interdiction de voyager ou d'organiser un événement à l'intérieur du pays en raison de l'épidémie d'Ebola décrétée par les hautes autorités du pays ;

v  les difficultés financières auxquelles le conseil est confronté en ce moment, et qui sont consécutives aux dernières réformes législatives ayant abouti à la suppression de certains prélèvement ainsi que les difficultés de mettre en route le BSC.

Le DG nous a rassuré qu'il mettra tout en œuvre pour être présent lors des prochaines réunions qui auront lieu à Abidjan et à Douala.

         2)Retard dans le paiement des cotisations annuelles par le GSA

Le Secrétaire Général de l’UCCA a fait cas des retards de paiement des cotisations par le GSA constatés en 2014.

En réponse, le GSA a indiqué que cette situation est la conséquence des difficultés que le conseil rencontre pour mettre en route son Bordereau de Suivi des Cargaisons du fait de la réticence de certains acteurs. Cette situation ayant abouti à la diminution des ressources.

Toutefois, un effort sera fait pour apurer les arriérés dans les prochains jours.

Le paiement est déjà effectif.

           3)Organisation de la prochaine Assemblée Générale de l'UCCA à Accra

Sur ce point, le SG de l’UCCA a fait part des inquiétudes du Bureau quant à la disponibilité du GSA, Vice Président, à organiser la prochaine AG en novembre 2015.

La réponse du GSA est la suivante :

Le GSA s'est dit honoré d’assurer les fonctions de Vice Président de l’Union.

Par rapport à la prochaine Assemblée Générale, un comité d'organisation a été mis sur pied afin d'élaborer un budget conséquent qui sera soumis à l'approbation du Conseil d’Administration.

-         Si le budget est approuvé par le Conseil d’Administration, il se mettra en relation avec le Secrétariat Général pour l'organisation de l'AG, dont la date possible évoquée sera la première semaine du mois de novembre 2015.

-         En revanche, dans le cas où le budget de l'organisation de l'AG de l'UCCA n’est pas approuvé par le Conseil d'Administration, le GSA fera une correspondance à l'UCCA dans un bref délai pour que réflexion soit menée afin de trouver un pays qui pourra abriter la prochaine Assemblée Générale.

Le Secrétaire Général a souhaité que cette réponse parvienne avant la réunion extraordinaire du Comité Directeur prévue fin Avril.

           4)Divers:

Par rapport au point sur les résultats du CD de Kinshasa tenu du 04 au 06 février 2015, le SG de l'UCCA a rappelé qu'un certain nombre de décisions avaient été prises, parmi lesquelles :

  • la poursuite des travaux sur l'harmonisation des systèmes de gestion du BSC lors d'une réunion qui sera organisée à Abidjan les 9 et 10 avril 2015 sous l'égide de l'OMAOC;
  • l'augmentation du taux des cotisations des membres pour l'implémentation du plan stratégique 2015 - 2020.

Le SG a également informé le DG du GSA que la première réunion d'évaluation des 7e JCA sera organisée à Douala du 22 au 24 avril 2015 ainsi qu'une réunion du Comité Directeur Extraordinaire relative au renforcement des ressources humaines du Secrétariat Général de l'Union.

Enfin, le SG a soulevé la question de l'obtention par l'UCCA du statut d'observateur à l'OMI qui nécessite l'assistance technique du DG du GSA, étant donné qu'il y siège présentement en qualité du Président du Comité Juridique de cette importante institution.

Dans sa réponse, le DG a promis de nous faire parvenir la liste des conditions à remplir afin d'obtenir ledit statut en nous rassurant que cela sera accompagné de sa collaboration technique.

A la fin de la rencontre, le DG du GSA a remercié une fois de plus l'UCCA pour cette initiative d'organiser une visite de travail au Ghana. Cette visite était très opportune puisque le GSA est entrain de tout faire pour la mise en œuvre du BSC et cela avec beaucoup d'obstacles posés par les opérateurs économiques ghanéens qui éprouvent des difficultés à comprendre les avantages y afférents.

Il a informé la mission de la sollicitation d'une audience auprès du Ministre des Transports le mercredi 11 mars et souhaité que l’UCCA soutienne le GSA après des autorités dans le processus engagé pour la mise en circulation du BSC.

     II-Rencontre avec le PCA

Cette rencontre s’est déroulée le 10 mars 2015 et a été consacrée au briefing du PCA du GSA sur les échanges qui ont eu lieu le 09 mars avec le DG, et en prélude à l'audience avec Madame la Ministre des Transports.

    III-Rencontre avec la Ministre des Transports

La délégation de l'UCCA conduite par le SG et accompagné du PCA et du DG du GSA a été reçue à 11 heures dans la salle des conférences dudit Ministère en présence des medias ghanéens.

Deux points ont constitué le menu des discussions :

-  L’Organisation de la prochaine Assemblée Générale de l’UCCA au Ghana ;

- La mise en place du BSC (Advanced Shipment Information System) au Ghana.

 

         1)L’Organisation de la prochaine Assemblée Générale de l’UCCA au Ghana

Sur ce point, le Secrétaire Général de l’UCCA a expliqué au Ministre que le GSA, assumant actuellement les fonctions de Vice-président, il lui revient conformément à la tradition de l’UNION d’organiser la prochaine Assemblée Générale ; et que l’UCCA s’attend au respect de cette tradition.

En réponse aux propos du SG, la Ministre des Transports a réaffirmé l'engagement du gouvernement ghanéen à pouvoir abriter la prochaine session de l'Assemblée Générale de l'UCCA. Toutes les dispositions nécessaires seront prises.

 

         2)La mise en place du BSC (Advanced Shipment Information System) au Ghana

Sur ce point, le SG de l'UCCA a eu à présenter une note explicative à Madame la Ministre des Transports sur les raisons de l’institution du BSC en Afrique de l’Ouest et du Centre et soulignant les avantages du BSC d'une part pour le GSA et d'autre part, pour les chargeurs ghanéens.

En ce qui concerne la mise en place du BSC au Ghana, la Ministre a informé l'auditoire que les difficultés de mise en place du BSC venaient du fait qu’il règne une incompréhension entre les chargeurs et le GSA. Elle s'est dite réconfortée par les explications données par le SG de l'UCCA et a promis que dès le mois d'avril 2015, le BSC ghanéen devra être mis en place.

Après cette note présentée au Ministre, il y a eu une session de questions-réponses entre les medias ghanéens, l'UCCA, le GSA et la Ministre des Transports.

La séance de travail avec Madame la Ministre des transports a pris fin aux environs de 15:30.

 

Conclusion

La visite de travail au Ghana, nous a permis d’éclaircir la situation du GSA dans le cadre de ses obligations et de faire une action de lobbying auprès des autorités compétentes en faveur du Ghana Shippers’ Authority.



Nous situer

Contact rapide

Nos coordonnees

contact2