JP Magazine v2 - шаблон joomla Оригами

La CNUCED 14 pose les bases de l’action

Les panélistes ont de ce point de vue, fait l’état des différentes réglementations et des mesures relatives à la protection du consommateur. Il ressort des échanges que la prise en compte de la dimension sociale du consommateur final (de loin majoritaire), serait un élément capital dans la recherche des solutions à la problématique de cette session.

Table ronde 2 : « Quel rôle pour les politiques de concurrence et l’intégration régionale. Les cas de l’Afrique et l’Amérique latine/ Améliorer l’efficacité des marchés.

Cette session, ouverte par Monsieur Joakim REITER Secrétaire Général Adjoint

de la CNUCED s’est déroulée sous forme de déjeuner de travail. Les panélistes ont passé en revue les différentes expériences de coopération régionale menées dans différentes parties du monde et proposé des mécanismes permettant aux autorités nationales de travailler ensemble et de veiller à ce que la concurrence ne soit pas faussée à quelque niveau. Il ressort des échanges que la coopération reste l’outil le plus efficace pour relever les défis de la concurrence et d’une intégration régionale réussie.

Table ronde 3 : « Transport durable pour l’Agenda 2030 : Renforcement des artères du commerce global »/ Augmenter les capacités productives afin de transformer les économies.

D’après la CNUCED, « la circulation efficace des marchandises est indispensable à une prospérité partagée. L’activité maritime représente 80% du volume du commerce mondial et les voies maritime constituent les principales artères du système du commerce mondial et des réseaux de production internationaux. Le transport maritime permet aux producteurs d’accéder aux marchés éloignés et d’atteindre les consommateurs. Aussi, le transport des marchandises émerge-t-il comme un secteur qui pourrait contribuer à la réalisation des objectifs à la fois économiques, sociaux et environnementaux.»

Cette table ronde a ainsi passé en revue des principes fondamentaux et les éléments essentiels à l’élaboration d’une vision commune aux fins du transport de marchandises pour un développement durable. Il va sans dire qu’une meilleure collaboration et le renforcement de la coopération entre les pays partenaires serait d’un apport positif vers une plus grande intégration régionale.

Table ronde 4 : « Intégration de la facilitation du commerce pour l’intégration régionale/ Améliorer l’efficacité des Etats et l’efficience des marchés.

Cette table ronde a mis en relief les avantages de l’intégration régionale par la facilitation du commerce sur les plans nationaux de développement, avec un accent particulier sur la dimension régionale. Il a été relevé l’importance de la facilitation du commerce en matière d’intégration, de compétitivité et de développement durable. La collaboration et la coopération efficace entre les partenaires régionaux, pour une mise en œuvre efficiente des diverses mesures de facilitation des échanges spécifiques dans le contexte régional pourraient donner un élan supplémentaire à une plus grande intégration régionale.

Ces deux dernières sessions ont particulièrement retenu l’attention de la délégation de l’UCCA, au regard des missions des conseils des chargeurs et leurs rôles stratégiques en tant qu’acteurs majeurs de la facilitation des transports et du commerce.

Dernière modification le jeudi, 12 janvier 2017 14:45

Nous situer

Contact rapide

Nos coordonnees

contact2