JP Magazine v2 - шаблон joomla Оригами

Atelier sous-régional sur la facilitation des échanges

          Le séminaire sous-régional sur la facilitation des échanges s’est tenu du 14 au 16 octobre 2014, à Douala, sous le thème : « Stratégies de mise en œuvre de l´Accord de l´OMC sur la facilitation des échanges ».

          Le Ministre du Commerce du Cameroun, M. Luc Magloire MBARGA ATANGANA a présidé la cérémonie d’ouverture, en présence de M. Joseph Béti ASSOMO Gouverneur de la Région du Littoral et Président du Conseil d’Administration du Conseil National des Chargeurs du Cameroun (CNCC) et de M.SaleyAdamou Secrétaire Général de l’Union des Conseils des Chargeurs Africains (UCCA).

 

Dans ses propos liminaires, M. Auguste MBAPPE PENDA le Directeur Général du CNCC a relevé l’objet de ce séminaire-atelier sous-régional, à savoir :« Vulgariser les dispositions du nouvel Accord de l’Organisation Mondiale du Commerce (OMC) sur la facilitation des échanges adopté le 7 décembre 2013 à Bali (Indonésie), afin de permettre aux Etats de la sous-région de l’Afrique de l’Ouest et du Centre de s’approprier et d’assimiler suffisamment cet instrument dont l’entrée en vigueur exigera de profondes reformes juridiques et institutionnelles au sein de ces Etats ».

           En ouvrant les travaux, le Ministre du Commerce, Luc Magloire MBARGA ATANGANA, a pour sa part félicité la Direction Générale du CNCC pour «  son esprit d’éveil et de diligence qui lui a permis de porter cette réflexion aux experts afin de chercher comment poursuivre la marche d’une façon harmonisée sur la facilitation des échanges, processus préconisé par l’OMC. Les accords de Bali sont une réalité a-t-il dit, mais les débats constructifs sur le sujet sont permis. A ce titre, la question de la facilitation des échanges est au cœur des préoccupations des plus hautes autorités camerounaises. Le   Cameroun faisant partie des membres de l’OMC. Les accords de Bali ne devraient pas empêcher les débats (…) Mon intime conviction est que l’expérience éclaire vos travaux » a-t-il conclu.

           Notons qu’afin de permettre à chaque pays de la sous-région de s’approprier et d’assimiler le nouvel accord de l’OMC, les objectifs poursuivis du séminaire sont entre autre de:

             Faire une analyse pour chaque pays de sa situation actuelle en matière de facilitation des échanges;

            Comprendre et identifier les actions à mener pour se conformer à la discipline prescrite par le nouvel Accord de l’OMC;

            Identifier les priorités en matière de facilitation des échanges;

            Identifier les opportunités d’assistance pour la mise en œuvre de l’Accord, notamment à travers les mesures liées au Traitement Spécial et Différencié (TSD);

            Elaborer un plan cohérant de mise en œuvre de l’accord.

         Ce séminaire atelier a été organisé avec le concours de l’Union des Conseils des Chargeurs Africains (UCCA) et l’assistance technique de la Commission des Nations pour le Commerce et le Développement (CNUCED).

Nous situer

Contact rapide

Nos coordonnees

contact2